mercredi 9 septembre 2015

Petit sapin, plante verte, à l'endroit, à l'envers...

Ça a commencé par une image dans ma tête.
J'ai de l'huile de tournesol, achetée dans le but de reproduire cette recette, mais je n'ai pas trouvé de version bio linoléique. Juste une bio ... euh ... normale?
Puis j'en ai beaucoup trop!
Alors, tiens, pourquoi pas faire un savon?

En cherchant comment cristalliser mon image mentale, sweet Patsch à la rescousse me branche sur cette page.
En plus, c'est qu'elle a de l'expérience, Patsch, elle en a même déjà fait un!

Elle m'a aussi fait découvrir le calculateur Medrulandia (j'utilise MMS The sage), qui donne un aperçu des caractéristiques du savon, me permettant d'explorer et doser ma formule pour un max de bulles et de douceur...

Premier marbrage, me voici!


La recette :

Huile de noix de coco extra vierge bio 25%
Huile d'olive bio 25% (calcul qui inclut 3,75% ajouté à la trace sous forme de macérat de sapin baumier)
Huile de tournesol bio 25%
Beurre de karité bio 11%
Huile de palme bio du Brésil FAIR TRADE certifié par IMO (avant qu'on me lance des tomates) 10%
Huile de ricin bio 4%

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 8%

À la trace légère dans le mélange :

Macérat de sapin baumier : 3,75%
HE sapin baumier bio : 5 grammes (sur 1 kilo d'huiles)


Dans un autre contenant à bec verseur :

Oxyde vert foncé dilué dans l'huile d'olive et mélangé à l'oeil auquel j'ai ajouté une petite quantité du savon (environ 200g).

Dans le fond de mon moule, j'ai déposé un vieux câble d'ordinateur recyclé que j'ai tenté tant bien que mal de placer en ligne droite. La ligne droite n'était pas droite, je me suis efforcée de suivre la courbe avec le savon coloré en vert. J'aurais pu prendre un cintre, mais après avoir sué sang et eau pour lui imposer une forme, j'ai laissé faire et fait avec le vieux câble.


Je ne détaillerai pas ici les étapes, puisque tout est très bien expliqué dans le lien ci-haut. J'ai mis des dalles de chaque côté du moule, car celui-ci n'est pas renforcé.


L'attente, la dure attente, la looooooooooongue, l'interminaaaaaaable attente, tic tac, tic tac, tic tac, avant de démouler...

28 heures plus tard, c'est prêt à être démoulé. Mauvaise surprise : c'est couvert de cendre de soude, sauf le bout qui était en contact avec la pellicule plastique! J'ai sarclé la cendre avec mon super coupe-savon ondulé après avoir coupé mes tranches.


Alors d'un côté, on voit un arbre ou une plante verte et tourné à l'envers, on voit un genre de sapin. Mission accomplie...



Pour une fois, on sent très clairement l'odeur de sapin, même avant la cure. Ça me ravit!

Mon seul doute : le blanc entre le vert et le jaune naturel du savon. J'espère que ce n'est pas de la cendre de soude là aussi... Il y a aussi la possibilité d'une réaction avec le métal dans le câble, qui était tout éventré...

Je reviendrai faire un update dans 4 semaines, après la cure...

14 commentaires:

patsch a dit…

Belle réussite ! Le virus du marbrage est en toi , tu es foutue !
J'attends que tu reprennes ton souffle car j'en ai plein d'autres à te proposer .
Bizarre ces parties blanches . C'est de la cendre de soude si elles sont crayeuses... Plutôt rare , si profond dans le savon .
J'attends ton update
Bises

Anonyme a dit…

Même si tu as bien transpiré et trépigné tu as bien réussi ton coup, bravo !!

Catherine

Sabrina K. a dit…

Merci beaucoup Catherine, tu me prends de vitesse, je compte aussi publier cet article sur Potions ;)

Sabrina K. a dit…

<3 <3 <3

venezia a dit…

Un vrai savon au parfum quebecois. je trouve que cette technique donne un résultat très japonisant. bravo Sabrina

venezia

michele a dit…

Oh là là j'ai envie de tenter ça aussi depuis que Patsch nous a montré le sien que j'ai reçu en cadeau!
C'est très délicat comme motif.

Je pense que ce que tu crois être de la cendre de soude et qui est un ton plus clair que ta pâte de base est simplement l'huile d'olive dans la quelle tu as dilué ton oxyde vert.

Elle a été saponifiée et donne un coloris plus clair que ton mélange d'huiles végétales de base.

Pas de souci, c'est tout bon et tout beau!

Sabrina K. a dit…

Merci de me rassurer! Au fait, j'allais partager cet article sur Potions aussi, vous êtes toutes plus rapides que moi ha ha!

michele a dit…

On va trouver quoi te dire encore, sur Potions, t'inquiètes! La savonnière est bavarde je crois bien.

france-lise a dit…

Tortue36 arrive en mode rapide. Elle adore vos créations et en bave presque. J'ai trop envie de savons. Je fais des essais de crème, de savons/shampooings barres car le format est pratique et p'tit loup est content (mon unique petit fils en ligne direct, les autres je les aiment aussi toute droite dans mes bottes même si les lignes sont pas directement perceptibles!!!)
Mais les savons....Très bien expliquée votre technique! Mieux qu'avec les liens mis sur Potions. Très beaux, j'admire.
Fils n°3 me dit vas-y maman, faut vivre, tente......Sont mignons mes "petits".

france-lise a dit…

Je voulais dire pour cette technique là et le défi y afférent sur Potions. Pas pour les autres savons. Pfffff! Lente et en plus pas toujours très claire.....Ben oui, y'a des handicapées et j'en suis!

Sabrina K. a dit…

Pas de souci, j'avais compris :) Ben oui, allez, faut se lancer, mais attention, le virus du marbrage, quand il se réveille, il vous lâche plus!

Irène a dit…

Bravo !

Sabrina K. a dit…

:)

Sabrina K. a dit…

Pardon, je ne t'ai pas remerciée pour ton commentaire. À très bientôt pour une autre découverte de ce marbrage, j'ai très hâte de voir ce que chacun en fera :D