vendredi 29 mai 2015

Chantilly de karité

Le beurre de karité fouetté est très polyvalent. On peut en faire des variations à l'infini, pour tout le corps! Par cette méthode simple, le karité devient presque une crème. Les versions corps font des merveilles pour les pieds et coudes craquelés l'hiver ou les joues sèches des enfants, on peut même en faire des formules cicatrisantes ou réductrices de vergetures, oui oui! Je ne suis pas une fan du gras, mais cette façon de travailler le karité m'a fait adopter ce beurre que je fuyais et l'histoire d'amour est commencée... Maintenant, j'en ai toujours un ou deux pots pas loin.

Ici, j'ai choisi de vous présenter 2 recettes de masque capillaire, mais souvenez-vous qu'une fois que vous maîtrisez l'idée du karité fouetté, vous pouvez varier les formules et ce, pour tout le corps.

Dans mon frigo, il y a de l'extrait hydroglycériné de camomille (c'était pour essayer la recette du déo de Zinette).
Dans mon armoire, il y a un fond de karité d'excellente qualité.
Mes cheveux sont plutôt secs depuis que je suis passée aux shampoings naturels ou low-poo.
Mes cheveux sont châtains clairs foncés depuis mes grossesses.
Depuis quelques semaines, en guise de masque capillaire hydratant, je récupère un baume qui-se-voulait une chantilly/crème fouettée de karité faite sans huiles essentielles pour mon petit loup. Ça apaisait ses joues durant l'hiver. Mais là, plus besoin!


Alors hop! Dans mes cheveux le soir, 1 à 2 fois par semaine. On dort dessus. Shampoing le matin.
Ça laisse les cheveux doux, doux, doux. Et plus faciles à coiffer.
Alors je me suis dit : pourquoi ne pas joindre le karité et l'extrait hydroglycériné de camomille, pour peut-être blondir légèrement tout en hydratant mes cheveux?
Allez, on essaie! :)

J'avais déjà une commande spéciale de mon amie É. : un masque pour ses beaux cheveux bouclés. J'en ai donc profité pour doubler la base de la recette et séparer ensuite les portions pour personnaliser le tout. Tiens, je vais partager les 2 recettes, pourquoi pas? La recette pour É. a été inspirée d'une recette sur Huiles et sens. Je ne l'ai pas conçue, juste modifiée.

Pour faire un karité fouetté, ça prend un batteur à main, du karité bio de très bonne qualité, un contenant assez profond pour éviter les éclaboussures et ...

... DE ...
... LA ...
... PATIENCE ...

Je vous donne les recettes (tout est en grammes, sauf pour les huiles essentielles). Chacune remplit à ras bord un pot en métal de 180ml, parce que le karité prend de l'expansion dans le processus.

Masque capillaire pour É. ou RECETTE 1

Karité 60
Huile de coco bio extra vierge 20
Huile d'avocat 10
Huile d'amande douce 10
Huile essentielle d'orange douce 25 gouttes
Huile essentielle de citron 10 gouttes
Huile essentielle de pamplemousse 10 gouttes
Vitamine E 0,2

Masque capillaire pour châtaine foncée qui cherche à hydrater et éclaircir ou RECETTE 2

Karité 80
Huile de coco bio extra vierge 20
Huile d'argan 8
Extrait hydroglycériné de camomille 12
Vitamine E 0,6
Cosgard 4 gouttes (juste pour dire, il y a 25% d'eau dans l'extrait HG de camomille)
Fécule de maïs (optionnel) 20
Huile essentielle d'orange douce 20 gouttes
Huile essentielle de citron 20 gouttes
Huile essentielle de pamplemousse 10 gouttes

**Les huiles essentielles utilisées ici sont photosensibilisantes, ce qui signifie qu'au soleil la peau brûle et reste tachée. Ne pas utiliser sur la peau si on a l'intention de s'exposer au soleil dans les prochaines heures. Si on veut du karité fouetté pour la peau, on enlève les huiles essentielles d'agrumes**

Cette fois, le mode opératoire est important. Si on ne fait que tout mélanger dès le départ, on risque de tout faire rater, alors je vais expliquer la démarche, étape par étape :)

Voici où j'ai pris la méthode, cette femme a toute ma gratitude pour son blogue si riche et inspirant.

D'abord, mettre le karité dans un contenant à hauts rebords et le travailler à la fourchette pour l'assouplir. Certains préfèrent le faire fondre, le mettre au congélo et le battre ensuite. Moi, comme princesse au petit pois, je préfère le travailler à froid.


Ensuite, commencer à battre le karité avec le batteur à main. Il peut être nécessaire d'arrêter le batteur pour ramener le karité vers le centre avec une spatule en silicone.




Il faut battre longtemps pour laisser l'air opérer sa magie et transformer le karité en une crème légère et aérienne. Dépendant de la puissance du batteur, de 15 à 30 minutes. Il peut donc être nécessaire de donner des pauses au batteur, sous peine de surchauffe du moteur...

Quand le karité a atteint la texture souhaitée, j'ajoute l'huile de coco et je bats à nouveau.



Ça prend forme :) J'ajoute ensuite ma vitamine E et je redonne un autre coup de batteur.


C'est là que j'ai séparé ma recette pour en faire deux. Ouais bon, ça fausse un peu le calcul des recettes originales, mais ça marche quand même! La version pour mon amie d'abord... J'ajoute les huiles végétales et les huiles essentielles, avant de battre une dernière fois et verser dans le pot.




C'est beau, non? On voudrait en manger!
Maintenant celle pour moi :


J'ai ajouté l'huile d'argan, l'extrait HG de camomille, les huiles essentielles et la fécule de maïs. Si vous ajoutez la fécule sur le mélange, attention de mélanger un peu à la main avant de démarrer le batteur sous peine de transformer la fécule en un beau nuage blanc. Hors du contenant. La joie. Cela dit, je rajoute de la fécule, mais c'est optionnel. Ça fait moins gras au toucher, simplement.


C'est prêt!


Ça fait moins "joli" que l'autre recette, car l'extrait hydroglycériné de camomille a une couleur brunâtre.

Il y en avait un tout petit peu plus que prévu, que j'ai mis dans un autre pot, mais j'ai pas été capable d'attendre, j'ai pigé dedans illico...


J'en ai mis dans toute ma chevelure, brossé soigneusement pour répartir le masque et je les ai attachés... Pour ne pas huiler mon chandail! Il faut savoir qu'avant le shampoing, ce sera gras. Ce n'est pas un soin de jour. On peut choisir de le mettre un peu avant la douche aussi. Perso, je n'ai pas essayé.

J'espère que ça vous donne le goût d'essayer.

Maintenant, à la longue, mes cheveux seront plus clairs ou non?

On verra bien :)

En tout cas, le fouetté de karité, après quelques jours, il a l'air de ça :


Et les cheveux, de ça :



mardi 19 mai 2015

Le cérat de Michèle

C'est qui Michèle?
C'est une des "gentilles sorcières" créative et prolifique du blogue Potions et Chaudron.
En plus de savoir expliquer et rendre la connaissance accessible aux débutantes comme moi, elle a des formules vraiment intéressantes.
Le cérat, entre autres.

Hein?
C'est quoi ça?

Apparemment, la formule originelle vient d'un médecin qui aurait vécu au 2ème siècle de notre ère : Galien. Elle se compose de cire d'abeille, huile d'amande douce, eau de rose et borate de sodium. On l'appelle le cérat de Galien et il serait encore prescrit pour traiter divers maux de peau.

Voilà pour la petite histoire.

Maintenant, Michèle en a fait une version personnalisée sans borax et j'ai eu envie de l'essayer, avec mon "input", of course. J'ai donc gardé les proportions intactes, mais changé tout le reste ;)

Voici l'article source d'inspiration.

Alors, j'ai eu très envie de l'essayer pour mon amie G., qui souffre d'eczéma sur les mains et qui a besoin de protéger et apaiser sa peau. J'avais aussi envie d'en donner à mes copines jardinières ou celles qui ont les coudes et les talons craqués.

En fait, c'est super polyvalent, je m'en suis entichée aussi et je m'en sers pour les mains, les coudes, les pieds, même les joues quand il n'y a plus rien qui apaise la sensation rêche et déshydratée...

Je ne détaillerai pas le mode opératoire de la fabrication, car Michèle le fait très bien. Allez lire l'article, ça vaut le coup! La seule différence, c'est que j'utilise mon petit émulsionneur à main, plutôt qu'un mousseur à lait.


Voici donc ma formule dédiée aux peaux aussi sensibles que le sont mes merveilleuses amies (c'est pas pour rien qu'on fait le travail qu'on fait) :

Macérat de calendula : 36g
Hydrolat de camomille romaine : 15g
Cire d'abeille blanche bio : 9g
Huile essentielle de lavande vraie : 12 gouttes
Huile essentielle de camomille romaine : 4-6 gouttes

Comme je savais que mon amie aurait les mains dans le pot souvent (peut-être ses enfants aussi), j'ai ajouté un tout petit peu de conservateurs : même pas une petite pincée de sorbate de potassium et 1 ou 2 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse. Pour plus de protection contre le rancissement : 0,3g de vitamine E.




J'avais des pots en verre chez moi. Je les avais acheté il y a quelques mois sans savoir ce que j'allais faire avec. Maintenant, il ne m'en reste plus! Cela ne saurait durer ;)

Alors voilà pour le cérat. Si vous voulez vous bichonner en protégeant votre peau et en vous roulant dans une délicieuse odeur florale, n'hésitez pas à essayer. Ça fait du bien à l'âme. Vous jure. :)

mardi 12 mai 2015

Un baume à lèvres tout simple - Cacao & lavande!

Je dois faire un Mea Culpa. Ou plutôt : un baume de la rédemption.

Dans mes explorations pour trouver LA (MA?) recette de baume à lèvres, je me suis amusée avec des saveurs naturelles que j'ai ajoutées dans des formules de base en quantité infinitésimale. Juste assez pour l'arôme. Il s'avère que j'ai été mal conseillée. Les personnes à qui j'ai donné de ces baumes en cadeau et moi-même nous sommes (presque) toutes brûlé les lèvres à force de les utiliser. Ça semblait pourtant une bonne idée, ces saveur de baies et de noix de coco :(

Par souci de cohérence, je reviens à la base pour offrir à ces mêmes personnes un baume à lèvres réparateur. Inspirée par Potions et Chaudron et aussi par Antigone XXI, j'ai conçu une formule simplissime. Partant du baume au chocolat sur Antigone XXI, j'ai aligné quelques ingrédients dont je connais le pouvoir réparateur et cicatrisant et ça a donné ceci, pour 3 tubes ou 1 contenant en métal de 15ml :

Beurre de cacao 4g
Beurre de karité 3,5g
Macérat de calendula 4g
Huile d'argan 3,5g
Cire d'abeille 3g
Céralan ou cera bellina : 0,3
Vitamine E un tout petit peu
3 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie ou lavandin (optionnel)

Je l'ai déjà dit et je le répète, le beurre de cacao en pastilles de chez Coop Coco est un délice, il sent vraiment bon le chocolat noir.

Mon mode opératoire a un peu changé, à force d'en apprendre. J'ajoute maintenant la vitamine E avant la chauffe. Aussi, pour éviter que le baume devienne granuleux à cause de la surchauffe du beurre de karité, j'ajoute celui-ci seulement une fois que les cires sont fondues et retirées du feu*. Les huiles précieuses comme l'huile d'argan sont ajoutées en dernier, quand le mélange a un peu refroidi (sans figer). Ça permet de conserver ses propriétés fabuleuses (on espère!).

J'étais pas sûre pour l'odeur, mais cacao et lavande, ça marche bien dans mes narines :)

Sur les photos, la recette est doublée.

* Je constate que ce n'est pas infaillible et que certains baumes deviennent granuleux quand même, sans perdre leur efficacité.

La cire, le beurre de cacao et le macérat de calendula chauffent, avec une petite goutte de vitamine E


Pendant ce temps, le karité et l'huile d'argan attendent...


Ainsi que les contenants...


Je retire le mélange fondu du bain-marie et j'ajoute le karité. Une fois le beurre de karité fondu, j'ajoute l'huile d'argan, puis l'huile essentielle de lavande. Il peut être nécessaire de remettre sur le bain-marie quelques secondes si ça fige.


Je verse. Pour les tubes, je verse en 2 temps. Une première fois à ras bord, en figeant ça laisse une petite dépression que je viens remplir à nouveau avec le contenu restant...


C'est pas sans dégât :)


Après un rapide étiquetage maison... Euh oups, j'ai oublié d'inclure la cire d'abeille dans la liste d'ingrédients!


Bien vite, avec nos étés chauds et humides, il faudra les faire en ajoutant une cire plus dure à la cire d'abeille, si on veut éviter qu'ils fondent dans les sacs. Je ferai bientôt des tests en mixant de la cire de carnauba avec la cire d'abeille. À suivre...